Retour

FAQ maintien dans l'emploi

FAQ maintien dans l’emploi

Qui peut me conseiller en tant qu’employeur sur la nécessité de mener une démarche de maintien dans l’emploi pour un de mes salariés que je pense en difficulté dans l’exercice de son travail ?

C’est le médecin du travail qui est votre premier interlocuteur, et qui en recevant le salarié pourra constater ou non la nécessité de réaliser une étude du poste afin d’analyser les restrictions éventuelles et la nécessité de mener une démarche de maintien dans l’emploi.

Le service de santé pourra ensuite mener une étude de poste, puis il pourra être fait appel aux aides de l’Agefiph. Après quoi l’Agefiph pourra solliciter le SAMETH (Service d’Appui au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés), qui lui-même pourra faire appel à un prestataire (ergonome, psychologue du travail) pour réaliser l’étude et faire des préconisations d’aménagement du poste de travail.

Faut-il que le salarié ait une RQTH (Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé) pour mener une démarche de maintien dans l’emploi ?

Non, une démarche peut être réalisée avec tout salarié qui a des difficultés dans l’exercice de son activité, pour des raisons liées à l’âge, ou suite à une maladie ou un événement traumatisant.

En revanche le financement par l’Agefiph ne peut avoir lieu que si la RQTH est effective ou pour des « personnes en voie de reconnaissance du handicap pour lesquelles le médecin du travail atteste que le handicap, son aggravation ou une évolution du contexte de travail entraînent des conséquences sur l’aptitude à occuper le poste de travail. » (site Agefiph).

En quoi consiste le tutorat dans le cadre du maintien dans l’emploi ?

Le tuteur d’une personne reconnue Travailleur Handicapé facilite l’intégration dans l’entreprise, ainsi que la transmission des compétences nécessaires à l’exercice du poste. L’entreprise peut mettre en place ce dispositif pour accompagner une mobilité ou un recrutement.

Source : Handipole